Actions Militantes

Parallèlement à leurs activités sportives, les Dégommeuses mènent des actions de plaidoyer et de sensibilisation contre le sexisme, l’homophobie et toutes les discriminations, en France et à l’international.

Nos actions en France

Plaidoyer
L’association rencontre régulièrement des acteurs institutionnels et politiques afin de promouvoir l’égalité femmes/hommes dans le sport et de diffuser sa vision d’un sport inclusif. Elle intervient dans les colloques et médias sur les questions liées au genre et aux discriminations dans le sport.
Pour ces actions militantes, Les Dégommeuses ont reçu plusieurs Prix ("A chacun son foot" de la Mairie de Paris, en 2016; Prix "Femmes en sport" de la Mairie de Paris, 2016; "Coup de coeur solidaire" de la Fondation SNCF en 2014).


Actions militantes en France
-- Accueil dans l'équipe de réfugiées ayant fui leur pays en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre. Ce programme, qui prévoit l'achat d'équipements sportifs et la couverture des coûts de transports pour plusieurs exilées, est financé grâce à l'appel à projets "Allez les Filles" de la Fondaton de France. En juin 2016, les Dégommeuses ont organisé la semaine d'actions "Foot For Freedom" entièrement consacrée à la question de l'accueil des réfugié.e.s LGBT en Europe).
-- Cycle de rencontres-débat trimestriel sur le thème « Femmes, genre et sport » : Parmi les thématiques abordées, la question des tests de féminité dans les compétitions internationales, la lesbophobie et l'histoire des pionnières du sport féminin.
-- Elaboration d’une brochure sur « Foot, sexisme et homophobie » ; public cible : adolescents, jeunes adultes et encadrant.e.s sportif.ve.s). L’association continue ainsi à se pencher sur la conception d’outils pédagogiques, dans la lignée du quiz contre le sexisme et l’homophobie diffusé au public du Parc des Princes en octobre 2013. Le financement de cette action est assuré là encore par la Région Ile-de France.


Nos actions à l'international



Fin 2011 Les Dégommeuses ont initié un partenariat avec une équipe de foot féminine d’Afrique du Sud (le Thokozani Football Club). Afin d’échanger des bonnes pratiques et de sensibiliser les publics aux violences basées sur le genre et l’orientation sexuelle, elles ont mis en place une succession de projets communs : organisation d’une semaine d’action contre les violences lesbophobes à Paris en juin, production et réalisation d’un film documentaire, etc (voir onglet « Foot For Love »).
L’association Les Dégommeuses est membre de deux réseaux européens engagés dans la lutte contre les discriminations dans le sport : FARE Network (Football Against Racism in Europe) et EGLSF (European Gay and Lesbian Sport Federation). Elle essaye au sein du premier réseau de pousser les actions vers une meilleure prise en compte du sexisme et de l’homophobie et, au sein du second, d’inciter les associations LGBT à mieux prendre en compte la question du racisme et des barrières de classe.
Les Dégommeuses s’associent régulièrement à des évènements sportifs, militants et solidaires à l’international. Ce fut le cas par exemple avec la participation aux Open Games de Moscou (contre-évènement aux JO de Sotchi destiné à soutenir les LGBT russes) en mars 2014, et au tournoi de foot contre l’homophobie organisé par l’association Chrzaszczyki à Varsovie, en février 2015.











© Clô